Artillerie (suite)

Le 17eme Régiment d'Artillerie est crée en 1854 à partir des régiments à cheval , à pied et monté .L'artillerie reprend donc 17 régiments au total .Dés sa création il participe à la guerre de Crimée et se couvre de gloire aux batailles de l'Alma ,d'Inkermann et de Sébastopol ,et ainsi sa premiere inscription sur son étendard : "Sébastopol 1854-1855" . En 1859 il prend part à la campagne d'Italie et s'illustre à Solférino ,ce qui lui vaut la deuxieme inscription: "Solférino 1859" .En 1870 le 17eme R.A est aux batailles d'Hisbourg ,de Borny ,de Rezonville ,de St Privat ,et de Froeschwiller .De 1870 à 1914 il participe aux campagnes d'Algérie et du Tonkin puis en 1914 vers la premiere guerre mondiale il s'illustre à de nombreuses reprises et les inscriptions :"Argonne 1914" , "Mort-Homme 1917" , "Sommepy 1918" viennent s'ajouter sur son étendard .Cité deux fois à l'ordre de l'armée le régiment recoit la fourragere aux couleurs de la croix de guerre 1914-1918 . De 1929 jusqu'au début de la seconde guerre mondiale le régiment séjournera à Sedan .Reconstitué en 1952 , il part pour le Maroc en 1955 pour des opérations de maintien de l'ordre et rejoint l'Algérie en 1957 .Dissous en 1964 il est reconstitué à Biscarrosse en 1970 par changement d'appellation du 701eme Groupe d'artillerie .Le régiment à pour mission d'assurer avec l'aide du Centre d'essais des Landes ,à l'expérimentation des nouveaux systemes d'armes , d'organiser et de diriger les écoles a feux des régiments .Le 17eme RA assure le fonctionnement du Centre National d'Evaluation et de Formation à la lutte anti aérienne toutes armes depuis 1996 .
Le 19eme Régiment d'Artillerie crée en 1860 à partir du 15eme Régiment d'Artillerie à cheval ,le 19eme R.A s'est montré digne de ses prédecesseurs ,notamment lors de la guerre de 1914-1918 en combattant en France et dans les Balkans .De meme ,en 1940 ,il est de ceux qui se sacrifient a Dunkerque pour protéger l'embarquement des forces franco-britanniques .recrée en 1946 ,il devient en 1976 , régiment de manoeuvre de l'école d'application de l'artillerie jusqu'a sa dissolution .
  Le 24ème Régiment d'Artillerie cliquer ici
  Le 26ème Régiment d’Artillerie était stationné au Mans . Historique : Ses traditions seront gardées à l’issue de la Guerre par le 106ème RALH du Mans . Combats : 1914 Vers La Marne ; Bataille de la Marne : Nanteuil le Haudouin - Bois St Mard ; Course à la mer : Lassigny ; 1915 Bataille de Champagne : Auberive ; 1916 Bataille de Verdun secteur Margueritte ; 1917 Le Talou ; 1918 Vanteuil Tincourt Patis ; Offensive de Champagne : Arnes - Saint Clément .
Le 28eme Régiment d'Artillerie à été crée en 1872 à Vannes . Il participé aux opérations d'extreme orient en 1884 et 1885 . Pendant la guerre de 1914-1918 ,il participé à toutes les grandes opérations : Belgique ,Marne ,Artois ,Somme ,Champagne ,chemin des dames , Aisne ,Alsace ,Champagne une deuxieme fois .Il obtient ,avec deux citations à l'ordre de l'armée et le droit au port de la fourragere aux couleurs de la croix de guerre .Le 28eme Régiment d'Artillerie tiendra ensuite garnison à Belfort et a Chaumont . Artillerie de la 13eme Division d'Infanterie en 1929-1940 ,il prendra part héroiquement aux combats de l'Est , de la Somme et de L'Oise . Dissous en 1940 ,il sera reformé par groupes successifs en 1954 et ses batteries serviront en Tunisie et en Algérie .Une fois de plus ,le 28 R.A sera dissous en 1962. Son étendard est confié à la garde du Groupe Géographique de Joigny .
  Le 31ème Régiment d’Artillerie de Campagne était stationné au Mans . Artillerie de division à 9 batteries .
Citations :Ordre du 4ème corps - ordre de l’Armée - Nombreuses citations d’unités . Historique : Ses traditions seront gardées par le 106e RALH du Mans après la guerre . Combats : 1917 Virton ; Course à la mer : le Quesnoy ; 1915 Offensive en Champagne : Perthes ; Bataille de Champagne ; 1917 Moronvillers ; 1918 Chatillon - Vandières ; offensive de Champagne : Bois du chien .
Le 32eme Régiment d'Artillerie crée à Vincennes en 1873 tiendra garnison à Orléans de 1876 à 1914 .Il recoit son baptème du feu en 1914 à Charleroi et prend part a toutes les grandes batailles de la premiere guerre mondiale ,s'illustrant notamment à Verdun et sur la Marne . De 1946 à 1976 ,il stationne dans differentes villes allemandes et subit de nombreuses modifications de structures .A son retour en france , fin 1976 , il s'installe à Oberhoffen et devient en aout 1977 le cinquieme régiment d'artillerie nucléaire de l'armée de terre. Il met en oeuvre le systeme d'arme Pluton durant seize années . Renouant avec l'artillerie classique en 1993 ,il était équipé de canons de 155 AUF1 . Dissous en juillet 1998 ;

retour historique * precedent artillerie * suite artillerie